Infos Pratiques

LA PHYSIOLOGIE DE VOTRE CHEVAL
28/01/2014

LA PHYSIOLOGIE DE VOTRE CHEVAL

Voici les principales données physiologiques de votre cheval. Utile a connaître, surtout en cas de doute sur sa santé.   Les données indiquées ci-dessous peuvent varier selon la race, l'âge, le stade physiologique et bien entendu le type d'activité de votre cheval. N'hésitez pas à nous demander des renseignements concernant votre propre cheval. Température : 37°C - 38°C Fréquence respiratoire : 10 à 20 mouvements par minute Pouls : 25 à 40 battements par minute Chaleurs: elles sont liées à la photopériode, c'est à dire la duré des jours. Les premières chaleurs de l'année sont observées généralement en février, les dernières en août-septembre. Bien entendu, une extrême variabilité est observée d'une jument à l'autre. Fréquence : tous les 3 semaines Durée : 7 à 10 jours en moyenne Durée de gestation : 11 mois
CASTRATION DU CHEVAL
01/10/2012

CASTRATION DU CHEVAL

En préambule, rappelons une évidence : la castration est un acte chirurgical irréversible qui consiste en l’ablation des testicules. Cette chirurgie comporte des risques et des complications dont certaines peuvent mettre la vie de votre cheval en danger. La castration peut être réalisée à tout âge. Les modifications ultérieures du comportement de votre cheval vis-à-vis des autres chevaux ou de l’homme seront variables. Les complications les plus fréquentes de la castration, toutes techniques confondues, sont les œdèmes, les hémorragies, les infections, la hernie ou l’éviscération. Les complications graves (hémorragies, éviscération, hernie) sont mieux gérées en milieu hospitalier. Les complications plus rares sont la péritonite, la paralysie du pénis, les adhérences et boiteries chroniques. La chirurgie ne peut se faire que si votre cheval est manipulable et franchement abordable.   Plusieurs techniques de castration existent et le choix de celle-ci vous appartient après avis et conseils de notre part. Le choix de la technique va dépendre de nombreux facteurs dont : l’âge de votre cheval, son caractère et sa docilité, sa taille, son appartenance ou non à une population considérée comme étant à risque (telle que les trotteurs et les selles français de grand gabarit), son examen préopératoire et génital, l’environnement et le personnel disponible, le type de soins postopératoires, la durée de convalescence souhaitée, et le coût financier que vous êtes prêt à supporter. Les techniques disponibles à ce jour sont les suivantes : 1.      La castration debout : Pour cette technique, le cheval doit être parfaitement abordable et accepter une palpation de la région scrotale. Les avantages de cette technique debout sont l’absence d’anesthésie générale, le besoin de moindre personnel, et en conséquence son moindre coût. Les risques majeurs sont dans ce cas l’œdème excessif (env. 25%), les infections (env. 7%), l’hémorragie (env. 5%) ou l’éviscération (env. 0.1%).   2.      La castration couchée sans suture des plaies Les avantages de cette technique sont liés à la meilleure contention du cheval et une meilleure sécurité pour le personnel et le vétérinaire. La castration est réalisée comme précédemment avec les mêmes risques. A ces derniers s’ajoutent ceux d’une anesthésie générale de courte durée (environ 1% d’accidents liés au couchage, à l’anesthésie générale et au relevé).   3.      La castration couchée avec suture des plaies Les risques associés à la castration sans suture des plaies sont très diminués, et notamment les complications d’éventration, d’œdème, d’infection, d’hémorragies. Une complication bénigne d’hématome des bourses est possible (env. 10%). La convalescence pourra être de plus courte durée. Par contre il y a des risques accrus liés à une anesthésie générale de moyenne durée (env. 0,5% d’accidents liés au couchage, à l’anesthésie générale et au relevé). Cette technique chirurgicale et l’anesthésie de moyenne durée pratiquée en milieu hospitalier induisent un coût significativement plus élevé.   Après la castration, il vous faudra :   - Surveiller attentivement votre cheval au cours des heures qui suivent la castration, puis régulièrement les jours suivants. - Nous prévenir dans les plus brefs délais lors de toute anomalie telle que : saignement, hernie ou éviscération, coliques, perte d’appétit ou difficulté à manger, gène au déplacement, fièvre, œdème, ramollissement ou absence de crottins, cheval abattu. - Remettre en mouvement le cheval au cours des jours suivants la castration selon les consignes de l’ordonnance postopératoire.
IDENTIFICATION
01/10/2012

IDENTIFICATION

Quelle identification pour votre cheval? Quelles obligations, quels intérêts, quels types de documents...  
PROTOCOLE VETERINAIRE REPRODUCTION
01/10/2012

PROTOCOLE VETERINAIRE REPRODUCTION

C'est décidé, votre jument part au Haras pour reproduire. Voici la réglementation sanitaire 2012 pour la mise à la reproduction.  
LES ASSURANCES
20/05/2011

LES ASSURANCES

COMMENT PROTÉGER VOTRE CHEVAL AVEC UNE ASSURANCE ?   Le cheval est un animal qui peut rencontrer des problèmes de santé qui vont entraîner des frais vétérinaires et /ou dans le pire des cas son décès. C’est pourquoi l’assurance peut vous aider à affronter ces soucis dans les meilleures conditions. Mais attention, tous les contrats ne prévoient pas les mêmes garanties. Il faut donc être vigilant sur le contenu des garanties, et sur la qualité de l’intermédiaire d’assurance qui vous vend un produit. C’est important pour la bonne conduite d’un éventuel sinistre, et son remboursement.   La première garantie est bien sûr l’assurance Mortalité de votre cheval. C’est-à-dire le remboursement de votre cheval en cas de décès. Le contrat d’assurance prévoit une valeur « le capital assuré » qui correspond à la valeur marchande du cheval. Notre conseil : vérifier s’il existe ou non une franchise. Quelles sont les garanties que l’on peut trouver ? -          L’assurance mortalité toute cause suite à maladie et accident -          L’euthanasie pour raison humanitaire Ensuite il existe des garanties facultatives qui peuvent être : -          Le remboursement des frais vétérinaires -          Le remboursement des frais de chirurgie Attention il existe des formules multiples avec des capitaux, des franchises, des délais de carence différents. Dans chaque cas, il convient de vérifier que cela correspond à votre attente pour ne pas avoir de mauvaises surprises ; certains assureurs limitent les remboursements en cas de tendinites ou d'arthrose par exemple. Attention ces pathologies sont courantes alors soyez prudents ! Si l’assureur ne rembourse que 50% des frais puis déduit une franchise, il ne reste plus grand chose … La prime était peut-être moins chère que celles d'autres concurrents, mais le niveau de remboursement également! Et aussi  : -          L’invalidité permanente de votre cheval -          L’individuel accident du cavalier -          La responsabilité civile du propriétaire ou du gardien du cheval -          La Valeur Agréée -          L’assurance mortalité suite aux interventions chirurgicales -          La clause d’extension des 12 mois -          Le vol et l’enlèvement illicite -          Le remboursement des frais d’autopsie -          Le remboursement des frais d’équarrissage
PROTOCOLES OFFICIELS DE VACCINATION ANTI-GRIPPALE
20/05/2011

PROTOCOLES OFFICIELS DE VACCINATION ANTI-GRIPPALE

La vaccination contre la grippe est obligatoire pour tout évènement officiel. Voici les différents protocoles selon l'activité.